JOUE AVEC LA LUMIÈRE ET DONNE VIE À TES IMAGES : LA MAÎTRISE DU FLASH DÉPORTÉ

Comment créer des photos au flash au rendu professionnel, sans être obligé de s’équiper d’un studio portable ni de se ruiner.

LE STROBISME : UNE PASSION QUI SE PARTAGE

Le flash en dehors de l’appareil, c’est ce qu’on appelle le flash déporté, technique utilisée par une communauté de photographes passionnés de par le monde, dont la philosophie est simple :

“Permettre à tout photographe possédant un équipement de base d’obtenir un éclairage professionnel,

sans être obligé d’avoir un studio portable ni de dépenser de grosses sommes d’argent.”

Ce que je te propose, aujourd’hui, c’est de t’aider à rejoindre cette communauté, grâce à une méthode

  • simple,
  • progressive,
  • logique,
  • complète,
  • efficace
  • créative

qui te guide pas à pas vers la maîtrise de ton flash, d’un point de vue technique, bien sûr, mais aussi en termes d’esthétique,

la grande oubliée des formations classiques sur le sujet.

ATTENTION : CETTE FORMATION
N'EST PEUT-ÊTRE PAS POUR TOI !

Cependant, autant te le dire tout de suite pour éviter de te faire perdre du temps et de l’argent, la méthode que je te propose nécessite que tu la mettes en pratique si tu veux qu’elle te serve à quelque chose.

Elle comporte également des concepts nouveaux, parfois contre-intuitifs, qui décapent l’apprentissage du flash, afin de la rendre plus efficace.

Elle n’est donc réservée, qu’à des personnes curieuses, qui sont prêtes à remettre leurs certitudes en cause, et qui sont ouvertes à la nouveauté.

Autrement dit, cette formation n’est réservée qu’à celles et ceux qui sont vraiment motivés,

et qui veulent concrètement apprendre à se servir d’un flash.

Si c’est ton cas, je te propose alors de cliquer maintenant sur le bouton vert ci-dessous, ou de lire la suite pour t’assurer que ce que je te propose peut te convenir.

LE FLASH, C'EST TROP COMPLIQUÉ…

Combien de fois ai-je entendu cette phrase !

Alors qu’en fait, cette croyance ne résulte que d’un mauvais apprentissage de ce fabuleux outil :

  • Une accumulation de connaissances disparates, sans lien entre elles
  • Des approches contradictoires parce qu’elles ne s’exercent que dans un contexte particulier qui n’est pas forcément le tien
  • L’apprentissage de recettes, utiles dans certaines circonstances, mais qui ne t’aident pas si ces dernières sont différentes
  • Des approches surtout techniques, certes nécessaires, mais qui ne peuvent mener qu’à des résultats aléatoires si l’esthétique en est absente, la seule qui donne véritablement du sens à ta prise de vue

Tout ceci te mène à accumuler une myriade de fausses croyances, et donc, trop souvent, de te conduire à agir complètement à l’inverse de ce qu’il faudrait faire.

LES DEUX SECRETS DE LA PHOTO AU FLASH

Ce n’est donc pas la recherche chronophage de solutions techniques isolées qui t’aideront, mais de connaître LES DEUX SECRETS desquels elles découlent, et la façon de les décliner, concrètement, sur le terrain.

Ces deux secrets sont complémentaires, comme les deux faces d’une même médaille, et je tiens à te les révéler ici pour que tu comprennes bien pourquoi, en réalité, le flash est si facile à bien utiliser, et quel potentiel il recèle.

Je commence par la technique.

Quand on photographie au flash, non seulement il y a deux expositions à gérer simultanément,
l’arrière-plan et le sujet, mais ces deux expositions sont interdépendantes.

Car le sujet, quoi qu’il arrive, reçoit toujours sa dose d’éclairement émanant de la lumière ambiante.

Le rôle du flash n’est pas de la remplacer, sauf quand elle fait défaut, mais juste de la compléter si nécessaire.

Si c’est le cas, tout n’est alors qu’une question de dosage entre l’un et l’autre.

Cela s’effectue en deux temps :

  1. Flash éteint, on commence par régler l’exposition générale, que l’on peut faire varier à son gré avec les réglages du boitier
  2. Flash allumé, on règle sa puissance comme on le ferait avec un simple variateur de lumière. Trop de lumière ? On baisse la puissance. Pas assez ? On en ajoute, c’est tout !

Autrement dit, pour une bonne exposition au flash, il faut commencer par éteindre le flash !

Voici un bel exemple d’idée contre-intuitive, dont je te parlai précédemment, qui constitue pourtant la base de la démarche de tout strobiste.

Mais cela ne sert à rien de savoir cela si tu ne connais pas le deuxième secret : le secret esthétique

Le flash ne sert pas qu’à éclairer le sujet

Si ta seule préoccupation c’est de bien éclairer ta scène et ton sujet, ce qui est, je te l’accorde, la moindre des choses, tu passes complètement à côté de l’énorme potentiel créatif de ton flash.

En effet, outre une bonne exposition, le flash permet de sculpter la lumière, de jouer avec l’ombre et la pénombre, que tu peux doser et placer où tu le veux, ou encore de jouer avec les contrastes.

En jouant aussi avec les couleurs, en combinant balance des blancs et gels colorés, il te permet également de produire des images inspirées et créatives.

OK, MAIS COMMENT Y ARRIVER ?

Pour y parvenir, ce dont tu as besoin, c’est d’une méthode d’apprentissage cohérente.

    C’est une formation de ce genre que je vais te proposer dans quelques instants.

    JE CONNAIS TES DIFFICULTÉS !

    À ce stade, tu pourrais te demander comment je sais ce dont tu as besoin ?

    Eh bien, c’est tout simplement parce que jai vécu la même chose que toi !

    Car ne crois pas que l’apprentissage du flash a été facile pour moi !

    Je me suis formé, d’abord en autodidacte, puis avec des pros, à l’école exigeante de l’argentique, à une époque où Internet n’existait pas et où la documentation était rare, très théorique, et particulièrement rébarbative.

    Donc, comme toi, au début, j’ai galéré pour commencer à comprendre comment il fallait s’y prendre avec un flash !

    J’ai donc commis beaucoup d’erreurs, mes photos étaient soit surexposées soit sous-exposées, les ombres étaient mal placées, et je ne comprenais pas l’importance de la distance, même en reportage.

    Bref, j’ai commencé par être nul ! Comme tout le monde !

    C’est pourquoi, ami(e) photographe, je comprends tes difficultés, pour les avoir vécues moi-même.

    Et pourquoi, il me tient particulièrement à cœur de te faire profiter de toute mon expérience, près de 50 ans en tant que photographe et pédagogue, pour t’éviter tous les errements qui m’ont fait perdre beaucoup de temps, et te transmettre les bonnes pratiques sans attendre.

    Je n’ai pas eu cette chance à mes débuts.

    Mais si j’y suis arrivé, il n’y a aucune raison que tu n’y arrives pas toi aussi.

     

    Aussi, la formation que je te propose recherche l’efficacité avant tout.

    Dès les premières leçons :

    En outre, voici ce que je te dévoile dans cette formation :

    QUE VAS-TU TROUVER DANS CETTE FORMATION ?

    Cette formation est organisée selon 4 étapes :

    1. Acquérir le matériel nécessaire pour commencer très vite
    2. Apprendre à bien exposer le sujet au flash pour l’intégrer dans son environnement
    3. Comprendre comment, au-delà d’une bonne exposition, l’utilisation du flash agit sur l’esthétique de ses images
    4. Utiliser le flash de manière créative, notamment grâce à la gestion de la couleur.

    Cette formation se veut avant tout pragmatique pour que tu sois capable de réinvestir ce que tu auras appris sur le terrain.

    Pour ce faire :

    C’est pourquoi elle fonctionne si bien !

    MODULE 1 : SE PRÉPARER POUR L'AVENTURE

    • L’intérêt du flash déporté
    • Des utilisations variées
    • Le matériel de base
            – Le flash
            – Le pied
            – Les spigots
            – Les supports
            – Le parapluie
    • Combien ça coûte ?

    Dans le module 1, nous voyons quelles différences notables existent entre l’usage d’un flash sur le boîtier et un flash déporté, et les possibilités créatives qui s’offrent à tout photographe strobiste.

    Tu y trouveras le matériel de base à te procurer, et toute la “quincaillerie” qui va avec, pour être en mesure de démarrer rapidement tes séances de prises de vue.

    MODULE 2 : LES MODES DE COMMUNICATION

    • La liaison filaire
    • La liaison par infrarouge
    • La liaison optique
    • La notion de groupe
    • La liaison radio
            – Les différents matériels
            – Connexions du système

    Le module 2 traite d’une question technique cruciale : comment faire en sorte de synchroniser le déclenchement de l’appareil et du flash, dès lors que ce dernier en est séparé ?

    J’ai envisagé toutes les solutions classiques en te donnant, pour chacune d’elles, leurs avantages et leurs inconvénients, en te précisant l’usage qui en était fait au moment où j’écris ces lignes.

    MODULE 3 : LES RÉGLAGES

    • Le principe de base de la photo au flash
    • Les réglages du boîtier
            – Les ISO
            – L’ouverture
            – La vitesse d’obturation
            – Résumé sur les réglages du boîtier
    • La puissance du flash
            – L’échelle de puissance
            – Le réglage de la puissance du flash
            – Les limites de la puissance du flash
    • La distance du flash au sujet
            – Puissance et distance
            – Le trio magique
            – Résumé sur les 5 variables
    • La procédure de base
            – Les étapes
            – Application

    Dans le module 3, on s’attaque à une question éminemment technique : les réglages du boitier et ceux du flash, la nouveauté, avec le flash déporté, étant que, d’une part, l’un ne va pas sans l’autre, et que, d’autre part, tu seras amené à effectuer tous ces réglages manuellement.

    Une autre nouveauté : le flash étant libéré de l’appareil, tu devras prendre des décisions concernant sa distance par rapport au sujet.

    Plusieurs paramètres sont à prendre en compte que je prends le temps de t’expliquer.

    Je te donne en outre une procédure que tu n’auras qu’à suivre pas à pas pour réussir tes clichés.

    MODULE 4 : POSITIONNER SON FLASH

    • L’ombre et la lumière
    • Schémas d’éclairage : généralités
    • L’importance des schémas d’éclairage
    • Schémas d’éclairage de face
            – Beauté
            – Papillon
            – Loop
            – Rembrandt
            – Split
            – Photographier des personnes portant des lunettes
    • Schémas d’éclairage de dos
            – Rimlight
            – Hairlight
            – Contre
            – Lumière de fond
    • Le point de vue du photographe

    Positionner son flash est souvent un problème pour les strobistes débutants.

    Devant, derrière, sur le côté, à quelle hauteur : cette question les laisse perplexes tant les possibilités sont vastes.

    Là encore, dans le module 4, je prends le temps de te présenter tous les schémas d’éclairage les plus classiques, pour que tu ne démarres pas dans le vide.

    MODULE 5 : LA QUALITÉ DE L'ÉCLAIRAGE

    • Les notions techniques fondamentales
            – La taille apparente de la source
            – Éclairage dur
            – Éclairage doux
            – La profondeur d’éclairage
            – Le reflet spéculaire
            – La diffusion de la lumière
            – Récapitulatif
    • Lumière et couleur
            – Le mythe de la lumière “blanche”
            – La balance des blancs
            – La “profondeur de couleur”
            – La “profondeur de couleur” (live)
    • Les modeleurs : inventaire rapide
            – Les parapluies
            – Les softbox
            – Les accessoires

    Le module 5 est aussi extrêmement important, car il détaille les principes physiques fondamentaux qui régissent la lumière.
    Sans la connaissance de ces principes, le photographe strobiste est condamné à refaire toujours les mêmes erreurs, sans en comprendre les fondements, ce qui le prive à jamais de l’espoir de pouvoir les corriger un jour.

    En outre, contrairement au flash sur l’appareil pour lequel peu de modeleurs de lumière sont disponibles, et d’une efficacité toute relative, le strobiste a désormais accès à pratiquement tous ceux d’un studio photo.

    C’est pourquoi, dans ce module, je liste tous les types de modeleurs disponibles, en t’expliquant, pour chacun d’eux, ce que tu peux en attendre, et les erreurs à éviter si tu souhaites acquérir l’un ou l’autre.

    Enfin, la qualité de la lumière, c’est aussi sa couleur : dans ce module tu apprendras à jouer avec elle, grâce à la combinaison des réglages de la balance des blancs et l’usage de filtres colorés.

    MODULE 6 : JOUER AVEC LES ÉCLAIRAGES

    • Combiner plusieurs flashs
            – Un peu de vocabulaire
            – Ne pas se précipiter
            – Un peu de technique
            – Quelques exemples
    • Analyser les éclairages
            – Observer pour progresser
            – Les 16 combinaisons de base
            – Les set-ups
            – Cherchez l’erreur !
    • Quel matériel choisir ?
            – Portraits en extérieur
            – Portraits en intérieur
            – La photo d’objets

    Quant au dernier module, il parachève ta formation selon 3 axes :

    1. Comment et pourquoi utiliser plusieurs flashs simultanément

    2. Des entraînements te permettant de concevoir rapidement tes propres éclairages. Je te présenterai, à cette occasion, les 16 combinaisons de base qui constituent la grammaire de base de tout strobiste.

    3. Et dans le 3ème axe, je t’explique quel matériel choisir dans trois types de situations classiques de prise de vue pratiqués par les strobistes : le portrait en extérieur, le portrait en intérieur, et la photo d’objets.

    Les bonus, quant à eux, te permettent d’accéder à des renseignements pratiques de tous ordres.

    • Liste de tout le matériel cité, avec les prix et les liens d’accès
    • Planches de portraits des vidéos d’entraînement
    • Photographier des personnes dans la rue (2 vidéos)
    • La réfraction
    • Les 7 principes de base de la photographie au flash
    • Etc.

    Et dans l’espace “Ateliers”, tu trouveras des vidéos en live illustrant des aspects techniques appris dans cette formation, ou, plus simplement, te donnant quelques idées de prise de vue qui pourront t’inspirer.

    • Lumière principale et lumière d’appoint
    • L’effet de la taille apparente de la source sur le rendu de ta photo
    • Diffusion et spécularité
    • Le flash en plein soleil
    • Simuler un coucher de soleil
    • La profondeur de couleur
    • Un fond noir en plein jour !
    • La nuit américaine

    Et d’autres à venir…

    UNE FORMATION DENSE ET AMBITIEUSE !

    Tu vois, cette formation est dense et ambitieuse, à la fin de laquelle tu sauras :

    CETTE FORMATION EST-ELLE POUR TOI ?

    OUI, indubitablement si tu veux :

    NON :

    L'ASSURANCE DE RÉUSSIR

    En t’inscrivant maintenant, tu as accès à l’ensemble de la formation.

    Une formation de plus de 6 heures, réparties en 6 modules et 83 vidéos + les bonus et les vidéos live des ateliers, véritables pépites techniques et sources d’inspiration.

    Pour rejoindre la formation, il suffit juste de cliquer sur le bouton vert ci-dessous.

    Aussitôt ton inscription validée, tu reçois un mail de confirmation avec tes codes d’accès à ton espace membre.

    Et pour m’assurer de ta réussite, je mets en place un dispositif de suivi personnalisé qui t’aidera autant de fois que nécessaire.

    • Tous les mois, j’organise un live pour aider celles et ceux qui le souhaiteraient.
    • J’assure également un suivi personnalisé par mail, téléphone, ou visio Zoom !

    Cette formation bénéficie en outre d’une garantie de 30 jours satisfait ou remboursé.

    Cela signifie que si au bout de 30 jours tu penses que cette formation n’est vraiment pas pour toi, tu m’envoies un mail et je te la rembourse sans discuter !

    DES QUESTIONS ?

    Le principe du flash déporté est justement d’utiliser un flash en dehors du boîtier. Donc oui, un flash externe est nécessaire.

    Le module 1 t’aide à en choisir un et te guide dans l’achat du matériel constituant ton kit de base.

    Le module 2 t’explique comment le déclencher à distance.

    Si tu possèdes déjà un flash cobra, tu peux commencer avec un budget de moins de 100€.

    Sinon, ajoute le prix d’un cobra et d’un trigger (env.40€) si tu ne prends pas un flash radio.

    Tout est détaillé dans le module 1 de la formation.

    NON.
    Comme son nom l’indique, la formation sur le flash de reportage concerne l’utilisation d’un flash sur l’appareil (le pop-up ou un cobra).

    Elle permet de bien comprendre tous les principes qui régissent la photo au flash, et notamment tous les réglages qui permettent une bonne exposition, grâce à une révision approfondie de tous les réglages de base, et l’apport du flash dans le dispositif.

    J’y fais souvent référence, soit pour mémoire, soit pour les développer, dans la formation sur le flash déporté, dont l’utilisation diffère de celle du flash sur l’appareil, d’un point de vue matériel et technique, mais surtout esthétique du fait de la grande liberté de placement qu’il offre, et l’accès à des modeleurs de plus grande taille.

    Si tu ne souhaite pas utiliser ton flash autrement qu’en mode reportage, c’est la première formation qui te conviendra le mieux.

    Si par contre tu souhaites explorer des mondes nouveaux et utiliser ton flash de manière créative, c’est la formation sur le flash déporté qu’il te faut.

    Les deux se complètent et conviennent parfaitement à quelqu’un qui souhaite maîtriser son flash en toutes circonstances.

    Oui, j’utilise un système de paiement entièrement sécurisé ! C’est même ce qui se fait de mieux actuellement sur le marché. Sois rassuré(e) !

    Après avoir effectué ton paiement, tu reçois un email de confirmation dans lequel tu trouveras le lien et les codes pour accéder à ton espace membre.

    En cliquant sur ce lien, la page de connexion (“login”) s’ouvre : tu y saisis les codes reçus par mail.

    Tu accèdes alors à ton espace membre, où tu trouveras l’ensemble de la formation, ses bonus et les premières vidéos de l’atelier.

    
D’autres vidéos de l’atelier suivront : tu en seras automatiquement averti(e) par mail.

    Tu as accès à la formation à vie.

    Cela signifie que tu peux visionner les vidéos autant de fois que tu le souhaites, 24h/24h, 7 jours/7, à ton rythme, et ce aussi longtemps que la plateforme où sont déposées mes formations, ou une autre qui serait susceptible de la remplacer, est en fonction.

    Si tu souhaites être remboursé(e) dans les 30 jours sans explication, tu n’auras plus accès à cette formation, ni à l’aide personnalisée qui lui est attachée.

    L’EXPÉRIENCE !

    J’ai enseigné le flash à des centaines d’élèves. Je connais bien les difficultés de cet apprentissage, que j’ai moi-même vécues.
    Cette formation te donne toutes les connaissances à acquérir pour comprendre comment ça marche.

    Mais elle fait beaucoup plus : les vidéos s’enchaînent d’une manière logique, qui construit et organise ces connaissances dans le bon ordre, leur donnant une cohérence d’ensemble.


    Cette cohérence si nécessaire au moment de prendre les décisions de réglage sur le terrain !
 Sa spécificité, c’est justement cette méthode qui t’aide à gravir chaque marche, l’une après l’autre, te menant imperceptiblement vers la maîtrise du flash.

    Elle est aussi très simple : tu recevras les bonnes infos, au bon moment.

    Ni trop, ni trop peu. Ni avant, ni après.

    Avec des vidéos courtes qui se concentrent sur une seule notion à la fois.

    Tu te laisses guider, c’est tout !

    Et, avec l’aide personnalisée que je mets en place, tu ne seras jamais seul(e) : je m’engage à t’aider autant que de besoin.

    Tous les mois, j’organise un live pour les élèves des formations sur le flash( le flash de reportage, le flash déporté).

    Tu peux aussi me contacter directement soit par mail, téléphone, FaceTime, visio, courrier traditionnel, carte postale ou signaux de fumée si tu souhaites être aidé(e) sur tel ou tel sujet abordé dans cette formation.

    Tu recevras les données de contact dans le mail de confirmation d’abonnement ou dans un mail séparé.

    Le plus possible bien sûr !


    Plus tu t’exerces, plus vite tu seras opérationnel.

    ALORS, TOUJOURS MOTIVÉ(E) ?

    Parce que maintenant, tu vas devoir prendre une décision : il te faut choisir entre ne rien faire, ou passer à l’action !

    Et ne va pas me dire que tu es trop vieux, ou trop jeune, que tu redoutes que ce soit trop théorique, ou trop technique, que ce soit trop ceci ou pas assez cela, et que de toute façon, tu n’arriveras jamais au bout.

    En fait, je n’ai qu’un conseil à te donner mon ami(e) : lance-toi !

    Lance-toi, puisque de toute façon tu ne risques absolument rien, grâce à ma garantie de 30 jours satisfait ou remboursé.

    Et puis tu sais que si tu décides de ne rien faire, les choses ne vont pas s’améliorer toutes seules : tu n’oseras toujours pas détacher ton flash de l’appareil, le cantonnant, au mieux, à une utilisation en mode reportage, alors qu’il te permettrait, tu le sais, de créer des images magiques !

    Or je suppose que si tu es encore là à lire ces lignes, c’est justement parce que tu veux éviter ça, que tu as envie de savoir déporter ton flash et de l’utiliser avec assurance, de manière créative.

    La seule chose à faire, c’est donc de passer à l’action !

    Surtout que je te rembourse intégralement, sans discuter, si la formation ne te convient pas : tu ne prends donc aucun risque !

    Et que je t’accompagne tout au long de cette formation !

    Tu n’es plus qu’à quelques secondes de commencer à apprendre à utiliser ton flash déporté, grâce à une formation probablement la plus complète sur le sujet, la plus progressive, la plus logique, qui te guide pas à pas pour te mener à un niveau d’expertise reconnu.

    Alors clique sur le bouton vert ci-dessous, puis laisse-toi guider et reçois les liens et codes d’accès à ton espace membre : tu n’as jamais été aussi près de la solution !

    Allez, on se rejoint tout de suite dans le premier module où tu découvres quelques utilisations possibles du flash déporté, et la liste des courses pour démarrer rapidement !

    A tout de suite de l’autre côté !

    Retour haut de page

    BRAVO !
    LE FLASH N'AURA BIENTÔT PLUS DE SECRET POUR TOI !

    Choisis maintenant l'offre qui te convient le mieux, et…ACTION !

    Offre #1
    Le flash déporté (seul)

    Cette formation fait suite à celle sur le flash de reportage.
    Si tu souhaites acquérir cette dernière en même temps, profite de l'offre #2 !
    197
    78
    80
    • +6 heures de formation
    • 83 vidéos
    • Accès 24/24, 7/7
    • Rencontre mensuelle par visio
    • Soutien individualisé à la demande
    • Garantie 30 jours satisfait ou remboursé

    Offre #2
    Le flash de reportage + Le flash déporté

    La formation sur le flash probablement la plus complète et pratique à ce jour !
    Économise plus de 20% avec cette formule !
    370
    148
    • +12 heures de formation
    • 186 vidéos
    • Accès 24/24, 7/7
    • Rencontre mensuelle par visio
    • Soutien individualisé à la demande
    • Garantie 30 jours satisfait ou remboursé